CODIV 19 Enregistrer au format PDF

« Il faut repenser l’ensemble de notre modèle de société »

Une interview d’Olivier Mateu, Secrétaire Général de l’UD CGT des BdR dans la Marseillaise du 17 avril 2020.

La Marseillaise : Que constate la CGT des Bouches-du-Rhône concernant les conditions de travail des salariés ? Olivier Mateu : On a subi les dispositions prises par le gouvernement. C’est-à-dire des revirements très rapides et l’idée qu’il fallait à tout prix assurer une continuité économique. Cette situation fait passer la question sanitaire au second plan, derrière la nécessité de faire perdurer les...

Lire la suite sur l’article :

PNG - 804.9 ko
La Marseillaise 17.04.20

60 combinaisons pour le personnel de l’hôpital d’Arles via les réseaux CGT

Un don du syndicat CGT des dockers de Port Saint Louis du Rhône...

. par l’intermédiaire du syndicat CGT de l’hôpital d’Arles.


PNG - 443.6 ko

<span style="background-color:#ffff00; padding:0px 2px;">{{Merci à eux !}}</span>

Cent milliards pour les patrons, la facture pour les salariés

Les chiffres annoncés ont de quoi nous faire tourner la tête… le gouvernement étale les milliards comme on compterait des pièces jaunes.

De quoi faire tourner la tête… oui !

Il y a quelques mois encore, les discours nous appelaient à nous résigner à l’austérité : il n’y avait plus d’argent pour les salaires, l’emploi, l’environnement, les retraites… pour la santé, la Sécurité sociale.

La bonne nouvelle, c’est que ces discours étaient faux… de l’argent il y en a, la preuve !

La mauvaise, c’est qu’il y en a… toujours pas pour nous.

Alors que les grands groupes saisissent l’opportunité de la crise sanitaire pour ressortir des archives leurs vieux projets de restructuration et de délocalisation pour tenter d’enfoncer le clou de la remise en cause des droits du travail, le gouvernement les arrose de nouveaux cadeaux sans exiger la moindre contrepartie, sans le moindre contrôle. Ah la bonne affaire !

Si certains s’interrogeaient sur l’opportunité d’une journée d’action le 17 septembre, plus aucun doute possible : il nous faudra y être !

Chroniques du coronavirus...

...Avec la NVO

La France vit en confinement. Comment les salariés et les militants syndicaux s’adaptent-ils à cette réalité ? Ceux qui travaillent de chez eux, ceux qui sont tenus de se présenter à leur poste…

Lire, voir la suite...

Coronavirus : mes droits pendant l’épidémie, avec la NVO.

Les prud’hommes pendant la crise du coronavirus.

Les parents en arrêt pour garde d’enfant bientôt placés en chômage partiel, ...

(Lettre d’information juridique n° 4 du 21 avril 2020)

L’épidémie de Covid-19 touche tous les aspects de notre vie au travail. Cette semaine, les juristes de la NVO décryptent l’impact de la crise sanitaire sur les conseils de prud’hommes et sur les CSE.

PNG - 36.5 ko
Cliquer !

Coronavirus : mes droits pendant l’épidémie...

Qui peut bénéficier d’un arrêt de travail  ?

Arrêt de travail  : quelles indemnités  ?

Comment tenir les réunions du CSE pendant le confinement  ?

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi 13 avril le prolongement du confinement jusqu’au 11 mai. Dans le cadre de la crise sanitaire en cours, le gouvernement a adopté des mesures d’urgence qui impactent directement les droits des salariés. Les juristes de la NVO se mobilisent pour décrypter cette actualité juridique particulière.

En savoir plus...

Courrier de l’Union Locale CGT au Maire d’Arles relatif à la sécurité sanitaire des salariés du Commerce et le port du masque.

Sur proposition de la fédération CGT du Commerce.

Voir le courrier :

PDF - 582.4 ko
UL CGT Arles au maire 15.05.20

Covid 19 : pas de chômeurs et de précaires sans protection ni indemnisation ! Signez la pétition..

Un appel du Comité national CGT des chomeurs et précaires.

PNG - 85.7 ko

L’impact sur l’emploi de la crise du Covid 19 est énorme et le gouvernement ne prends pas les mesures nécessaires à la protection des travailleurs privés d’emploi et précaires. Si le maintien des droits arrivant à échéance est une réelle avancée, l’UNEDIC chiffrait (dans son étude d’impact) à 130 000 le nombre mensuel de privés d’emploi dont le contrat s’arrête sans qu’une ouverture de droit soit immédiatement possible suite à la modification des règles de l’Assurance-Chômage du 1er Novembre.

La crise du Covid 19 va amplifier ce phénomène : " DES CENTAINES DE MILLIERS DE TRAVAILLEURS DE TOUS SECTEURS D’ACTIVITÉS (contractuels, intérimaires, saisonniers, intermittents) DONT LES CONTRATS DEVAIENT DÉBUTER, SE TERMINENT OU DEVAIENT ÊTRE RENOUVELÉS SE RETROUVENT PRIVÉS D’EMPLOI ".

La fermeture des agences va rendre impossible l’actualisation pour un grand nombre de privés d’emploi qui n’ont pas accès à internet ou ne peuvent pas se débrouiller seul devant un ordinateur. Face aux radiations et procédure de contrôle, la situation sanitaire et pratique rend impossible d’utiliser les voix de recours légales qu’elles soient en interne à Pôle-Emploi ou dans les IPT/IPR.

Le comité National des chômeurs et précaires a ENVOYÉ UN COURRIER CI-JOINT, à l’attention de la direction générale de Pôle-Emploi et du Ministère du Travail afin de leur présenter leur revendications.

PDF - 133.5 ko
Courrier CNTPEP CGT 19.03.20
PNG - 55.8 ko

Dans l’état actuel des choses, sans possibilité de rassembler les travailleurs privés d’emploi et précaires dans la rue ou les agences, le Comité CGT a LANCÉ UNE PÉTITION SUR CHANGE.ORG INTITULÉ "COVID 19 : PAS DE CHÔMEURS ET DE PRÉCAIRES SANS PROTECTION NI INDEMNISATION"

Signez ici la pétition

A faire circuler sans modération !

Face à la pandémie, La Poste met les agents et la population en danger.

Un communiqué de la CGT La Poste BdR

"Aujourd’hui, les agents de plusieurs sites courrier ont fait valoir leur droit de retrait par rapport au risque sanitaire qu’ils encourent. En effet, la Poste ne garantit pas leur sécurité et ne leur fournit pas le matériel nécessaire durant cette crise."

Un communiqué qui contredit les propos du chargé de communication de la Poste, dans la Provence du 28 mars.

Lire le communiqué :

PDF - 130.5 ko
CGT13 La poste communiqué 30.03.20

La Provence du 28 mars :

PNG - 661.1 ko
la Provence 28.03.20

Le 16 juin 2020, SANTÉ, SERVICES PUBLICS, USAGERS : même combat !

Un appel du syndicat CGT des territoriaux de la Ville d’Arles :

- Pour affirmer notre soutien au personnel des hôpitaux, au personnel des CMS, des EHPAD, à toutes celles et ceux qui se sont trouvé.e.s en première ligne.

- Pour le dégel immédiat du point d’indice pour toute la fonction publique et le rattrapage de ce qui nous a été confisqué depuis son instauration.

- Pour la revalorisation des grilles et carrières des fonctionnaires soignants et du personnel des établissements de soins et d’aide à la personne.

- Pour la revalorisation immédiate des grilles et carrières des filières de propreté, du traitement des déchets, de l’aide à la personne, du médico-social.

- Pour l’abrogation de la loi de transformation de la fonction publique...

LE 16 JUIN, DU BALCON À L’ACTION COLLECTIVE !

Tous en manifestation par tous les moyens, y compris par la grève.

Rendez-vous à 14 h 00, à l’entrée principale de l’hôpital d’Arles.

Nous vous attendons nombreux !

Mairie d’Arles : réunion « cellule de suivi du Covid-19 » du 13 mai 2020.

Un compte-rendu du syndicat CGT de la Ville d’Arles.

PDF - 67.2 ko
Réunion Covid Mairie d’Arles 13 mai 2020

« Il y aura des concerts partout »

Une intervention de Philippe Gautier, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats d’artistes musiciens CGT.

La crise du coronavirus a mis en suspend la vie culturelle en France. Annulation des concerts et des festivals, fermeture des théâtres et des salles de concert, interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes... 50 000 musiciennes et musiciens sont frappés de plein fouet par cette crise.

Arles, ville de culture n’échappe pas à la règle !

Si la crise frappe fortement le secteur de la culture, le coronavirus n’aura pas raison de la musique.

en savoir plus

« Les vaccins pour les pays riches du Nord, La misère pour les pays du Sud… »

"Depuis maintenant quelques semaines, les pays les plus riches du monde ont débuté leur campagne de vaccination avec plus ou moins de succès et de rapidité. Ces mêmes pays ont préempté plus de 90% de la production de l’année 2021 des vaccins aujourd’hui validés, ne laissant aucune place à la solidarité internationale et ne permettant pas aux pays les plus pauvres d’accéder à cet espoir de sortir de cette pandémie..."

Lire la suite du communiqué de la CGT :

PDF - 102.6 ko
CGT Vaccins Nord-sud 19 janvier 2021

22, v’la la BAG !

Une expression de la fédération CGT des organismes sociaux.

Il était une fois un gouvernement au service du patronat et de la finance, élu à par défaut, en mission commandée pour détruire systématiquement l’ensemble des droits et conquis des salariés...

Lire la suite :

PDF - 3.7 Mo
CGT V’la la BAG ! mai 2020

60 propositions pour sortir durablement de la crise sanitaire, sociale, économique et environnementale

“Le travail sous épidémie” : 100 questions, 34 000 réponses, et 60 propositions pour sortir de la crise. Une enquête de l’UGICT-CGT

Une enquête de l’Ugict-CGT qui conduit à exiger un changement de modèle qui doit se matérialiser immédiatement avec des mesures de sortie de crise qui donnent le ton et marquent la rupture avec le primat du lowcost qui nous a menés dans le mur.

En savoir plus...

PNG - 380 ko

ADRESSE SOLENNELLE DE LA CGT AU MONDE DU TRAVAIL

Une déclaration du Comité Confédéral National réuni le 3 novembre 2020 :

"Convergence de crise sanitaire, économique, environnementale, sociale et menace terroriste… La France et le monde du travail font face à un péril inédit. Pour la CGT, le syndicalisme et les revendications ne peuvent être confinés !..."

Lire la suite :

PDF - 745.9 ko
CGT CCN 03.11.20

Amazon : La CGT signe deux accords pour la reprise d’activité !

Un communiqué de la fédération CGT des transports

La direction d’Amazon et les organisations syndicales représentatives, dont la CGT, ont conclu deux accords au sein du groupe : un accord transactionnel et un accord de reprise d’activité...

Lire la suite :

PDF - 210 ko
Amazon CGT Transports 16.05.20

Carrefour Vitrolles joue avec la santé des salariés-es

Nous ne laisserons pas faire !!!

150 salariés-es de l’établissement Carrefour Vitrolles ont exercé légitimement leur droit de retrait par peur de contamination. La situation est plus que préoccupante...

En savoir plus :

PDF - 108.2 ko
Carrefour Vitrolles Communiqué UD CGT BdR. 30.03.20

Ceux qui ne sont rien en première ligne !

Un édito de Pascal Santoni de l’UCR-CGT

Pas d’Union sacrée, la solidarité !

PDF - 71.7 ko
Pascal Santoni sur la crise sanitaire

CGT services publics : « Ce n’est pas un appel à la grève, c’est vraiment le dernier recours »

Natacha Pommet, Secrétaire Générale de la fédération CGT des Services Publics répond aux questions de Libération, le 27 mars 2020.

A la suite du dépôt d’un préavis de grève jugé « inopportun » par l’exécutif, Natacha Pommet, à la tête de la fédération des fonctionnaires, explique pourquoi ce dernier vise d’abord à protéger les agents dépourvus face au Covid-19.

Lire la suite...

Chroniques du coronavirus : rentrée des classes le 11 mai, une décision hors sol ?

Inquiétude des personnels de l’éducation.

Emmanuel Macron a annoncé une réouverture progressive des écoles dès le 11 mai, lors de son allocution du 13 avril. Une décision qui inquiète le personnel de l’éducation nationale. En effet, rien ne prouve que les conditions sanitaires seront réunies pour garantir une reprise des cours en toute sécurité.


En savoir plus...

COMMERCE : la grande distribution vend des masques, la CGT en exige la gratuité !

Un communiqué de la fédération CGT du commerce.

Les enseignes de la grande distribution pourront dès ce lundi 4 mai vendre des masques de protection à usage unique au grand public....

Lire la suite :

PDF - 83.4 ko
CGT Commerce 04.05.20

COMMERCE : UNE GRÈVE POUR SAUVER DES VIES.

Un communiqué de la fédération CGT du commerce.

PNG - 14.9 ko

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Fédération CGT Commerce et Services n’a cessé d’alerter puis d’exiger du gouvernement et du patronat les moyens de protection nécessaires et vitaux pour les salarié.e.s qui sont dans l’obligation de travailler.

Nous constatons que beaucoup d’enseignes de la grande distribution, de la sécurité privée et aéroportuaire, de la logistique, des services après-vente, des services à la personne, etc., ne respectent pas les règles sanitaires, mettant en danger les salarié.e.s et le public avec qui ils sont en contact au quotidien...

Lire la suite :

PDF - 89.3 ko
Grève pour la vie - CGT commerce - 06.03.20

Communiqué de l’Union Régionale CGT Agroalimentaire et Forestière concernant les salariés détachés saisonniers

Ci-après le communiqué de l’Union Régionale CGT Agroalimentaire et Forestière concernant les salariés détachés saisonniers, testés positif au covid-19 à Maillane et Noves

L’Union Locale CGT de Châteaurenard, avec l’Union Départementale ont interpellé le Préfet des Bouches du Rhône.

En contact avec les camarades de l’UL CGT de Châteaurenard, la situation que vivent ces travailleurs est un véritable scandale.

La situation d’esclavagisme qu’ils subissent est aggravée par la décision du gouvernement dans le cadre du déconfinement sous pression des patrons de l’Agriculture.

PDF - 406.7 ko
Saisonniers Noves Maillane 4 juin 2020

Communiqué de l’Union Syndicale Départementale CGT Santé Action Sociale des Bouches-du-Rhône

Des exigences face à l’incurie !

Alors que l’épidémie est présente sur notre territoire depuis plusieurs semaines, de très nombreux professionnels de la santé et de l’action sociale ne disposent toujours pas des moyens de protection indispensables.

Lire la suite :

PDF - 41.3 ko
Communiqué USD Santé BdR 15.04.20

Communiqué des Organisations CGT 13 de la Santé.

Colère, appel aux travailleurs et exigences...

Fragilisé par les politiques ultra-libérales des gouvernements successifs à la recherche de profits pour les actionnaires du CAC 40, notre système public de santé doit faire face à une crise sanitaire mondiale inédite et risque d’être dépassé rapidement faute de moyen matériel et humain.

Dans notre département des Bouches du Rhône, comme dans toute la France, avec la fermeture d’hôpitaux, des services de réanimations et d’urgences comme à Sainte Marguerite, les conséquences de ces politiques sont désastreuses pour tous...

Lire et diffuser la suite :

PDF - 246 ko

COMMUNIQUE UD CGT 13 -USRAF CGT TRAVAILLEURS AGRICOLES DÉTACHÉS.

Un communiqué de l’Union Départementale CGT 13 et de l’Union Syndicale Régionale CGT PACA de l’Agriculture et des Forêts, concernant la situation des travailleurs agricoles détachés.

Au regard de la situation de ces femmes et des ces hommes, cette déclaration est à faire très largement partagée notamment en Pays d’Arles :

PDF - 97.5 ko
Travailleurs détachés BdR CGT 24 juin 20204

Confinés, mais le travail continue...

Face à l’ampleur de la deuxième vague épidémique, et alors que les soignants alertent depuis des semaines et ne cessent de réclamer des moyens suffisants pour leurs missions, Emmanuel Macron a annoncé le 28 octobre le retour au confinement ; écoles, collèges, lycées, usines, chantiers du BTP, guichets de services publics… restant cependant en activité.

En savoir plus avec l’article de la NVO

Lire le communiqué de presse de la CGT

Contre toutes les crises et pour le bien commun, renforçons nos Services Publics quoi qu’il en coûte.

Une déclaration de l’Union Départementale CGT des Bouches du Rhône du 20 mars 2020.

La crise sanitaire que nous traversons est inédite depuis plusieurs décennies...

Lire la suite :

PDF - 153.5 ko
Déclaration UD CGT BdR 20.03.20

Coronavirus : mes droits pendant l’épidémie.

Lettre d’information juridique de la NVO n° 2 du 7 avril 2020

Dans le cadre de la crise sanitaire en cours, le gouvernement a adopté des mesures d’urgence qui impactent directement les droits des salariés. Pendant les semaines à venir, les juristes de la NVO se mobilisent pour décrypter cette actualité juridique particulière.

PNG - 45 ko
Cliquez !

Coronavirus : nos réponses à vos questions (CGT au 23.03.20)

Afin de limiter les conséquences du virus COVID-19 sur l’activité, le gouvernement a notamment décidé d’élargir les conditions de recours au dispositif d’activité partielle.

PNG - 2.8 ko

La CGT répond à vos questions. Nos réponses seront amenées à évoluer en fonction des mesures prises par le gouvernement.

Le gouvernement a rédigé un décret et un projet de loi a été adopté. Ils adaptent l’activité partielle à ces circonstances exceptionnelles.

Voir les questions et réponses...

Coronavirus : quels sont mes droits pendant l’épidémie ?

Lettre d’information de la NVO 26 mars 2020

PNG - 59.7 ko
Cliquez !

Coronavirus : travailleurs et travailleuses migrants en première ligne

Un communiqué de la CGT (30 mars 2020)

La CGT revendique, plus que jamais, la régularisation des travailleurs sans papiers, l’égalité des droits et la protection de tous les salariés ! Depuis de nombreuses années, la CGT, présente auprès des travailleurs migrants, a mis en lumière que des pans entiers de l’économie ne pourraient pas fonctionner sans les travailleuses et travailleurs issus de l’immigration, avec ou sans titres de séjour.

Lire la suite :

PDF - 126.6 ko
CGT Travailleurs sans papiers. 30.03.20

Coronavirus : un remède contre le libéralisme ?

Des effets collatéraux inattendus !

Emmanuel Macron a fait l’éloge ce 12 mars 2020 de l’État-providence, estimant, à la lumière de la crise du coronavirus, que ce serait une « folie » de laisser certains biens et services aux « lois du marché » et annonçant des « décisions de rupture » à venir.

PNG - 129 ko

Ce que révèle cette pandémie c’est que la santé gratuite et que notre Etat-Providence ne sont pas des coûts et des charges mais des biens précieux. »

Quel est ce dangereux Gauchiste qui a dit cela au journal télévisé de 20 H ? Du grand art, faire la promotion du service public en plein plan de privatisation des retraites et après avoir détruit l’hôpital public …

Sauvez notre SÉCU ,ce « bien précieux » que nous a légué Ambroize Croizat , pour sauver nos hôpitaux, pour améliorer les places et l’accueil des personnes âgées dans des structures adaptées et sauvez notre système de retraite par répartition.

Passez donc aux actes et à leur financement ! L’argent existe, il vous suffit de le prendre dans les bonnes poches. Nous on a déjà donné !

Coronavirus et fiches DLAJ (Droits, libertés et activités juridiques) de la CGT

Fiches mises à jour au 19 mars 2020

Ci-dessous les fiches réalisées par le pôle DLAJ de l’espace revendicatif confédéral. Ces éléments peuvent être utiles dans les entreprises.

L’Union Locale CGT d’Arles reste disponible, et déjà en contact avec des syndicats dans la localité...

PDF - 479.1 ko
CGT CONFINEMENT ET TÉLÉTRAVAIL 19.03.20
PDF - 323.2 ko
CGT Coronavirus et rupture du contrat de travail 19.03.20
PDF - 697.4 ko
CGT Coronavirus, droit de retrait et action syndicale et du CSE 19.03.20
PDF - 402.3 ko
CGT Indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) 19.03.20
PDF - 312.8 ko
CGT saisine des conseils de prud’hommes ? 19.03.20

Covid 19 : Evolution des règles sanitaires en entreprise

Fabrice Angéï, membre du bureau confédéral réagit aux nouvelles dispositions sanitaires pour les entreprises présentées par la Ministre du travail, mardi 18 août.

En savoir plus...

Covid 19 : l’UD CGT 13 a demandé (et obtenu) une réunion avec le préfet des BdR

dans le cadre du combat contre le COVID 19 et ses conséquences sur les salariés et la population en général...

à l’attention de Monsieur le Préfet :

"Monsieur le Préfet,

Dans la crise sans précédent que traverse notre pays, l’urgence est à la préservation de la santé et les soins pour tous.

L’Union Départementale des Syndicats CGT des Bouches du Rhône est pleinement engagée dans le combat contre le COVID 19 et ses conséquences sur les salariés et la populations en général.

Le rôle de l’Etat est de protéger les salariés comme toute la population vivant sur notre territoire. Force est de constater que dans de nombreuses entreprises, collectivités ou services, très peu voire aucune mesure n’a été mise en place, ce qui met en danger les agents et les salariés qui y travaillent ainsi que leur famille. Pour stopper l’épidémie, mettre en sécurité la population et donner plus de moyen aux agents et aux salariés dont l’activité vitale est nécessaire dans la période, l’UD CGT 13 revendique :

- la fermeture physique de l’ensemble des entreprises, services et collectivités non essentielles et la réquisition par l’Etat de leur stock de matériels de protection,

- La prise en charge à 100% des salaires et traitements,

- La nationalisation de l’ensemble des établissements et structures de santé privée.

Afin de faire un état des lieux précis de la situation de l’ensemble des entreprises, services et collectivités concernés et prendre les mesures qui s’imposent ? Nous sollicitons une réunion physique ou en visioconférence dans les plus brefs délais.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations distinguées.

Oliver MATEU Secrétaire Général de l’UD CGT 13"


Cette rencontre aura lieu lundi 23 mars. Naturellement nous vous tiendrons informés des suites données.

COVID 19 : Non, les travailleurs ne paieront pas la crise !

Une déclaration de l’UD CGT des BdR, après l’annonce de la loi « Urgence Coronavirus »

Avec cette loi, Macron et son gouvernement donnent au patronat les pleins pouvoirs afin d’organiser le travail selon leurs intérêts et permet l’accélération de la transformation de leur modèle économique... Une honte !

En savoir plus avec la déclaration de l’UD CGT13 :

PDF - 96.2 ko
UD CGT 13 Les travailleurs ne paieront pas la crise 21.03.20

COVID 19 : QUESTIONNAIRE ACTIVITÉS ESSENTIELLES

Une initiative de l’UD CGT des BdR.

> AU REGARD DES REMONTÉES QUE NOUS AVONS À L’UD MAIS AUSSI AU > NIVEAU NATIONAL, BEAUCOUP D’ENTREPRISES, DE COLLECTIVITÉS OU DE > SERVICES SONT ENCORE EN ACTIVITÉ ALORS QU’ILS N’ONT PAS UNE > ACTIVITÉ ESSENTIELLE.

> De la même manière, un grand nombre de salariés ou d’agents sont > confrontés au non respect des règles sanitaires élémentaires pour > lutter contre la propagation du COVID-19 et sont ainsi mis en danger.

> C’EST POURQUOI, EN PLUS DES DANGERS GRAVES ET IMMINENTS, DES DROITS > DE RETRAIT OU DES APPELS À LA GRÈVE DÉJÀ ORGANISÉS, L’UD VA > INTERPELLER LE PRÉFET ET L’AGENCE RÉGIONAL DE SANTÉ POUR METTRE > FIN À CES AGISSEMENTS IRRESPONSABLES.

> Dans ce cadre, VOUS TROUVEREZ EN PJ UN QUESTIONNAIRE À REMPLIR ET À > NOUS RENVOYER DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS.

> C’est nos vies et celles de nos familles qui sont en jeu, les > salariés et les agents ne sont pas de la chair à canon du capital !

> L’UD CGT 13 APPELLE L’ENSEMBLE DES ORGANISATIONS CGT 13 À > ORGANISER PARTOUT L’ARRÊT DE TOUTES LES ACTIVITÉS NON ESSENTIELLES > ET À REVENDIQUER LE PAIEMENT DES SALAIRES ET TRAITEMENTS À 100%.

L’arrêt des activités non essentielles doit permettre à l’état de réquisitionner l’ensemble du matériel de protection (masques, gel hydroalcooliques, combinaisons,...) dans toutes les entreprises pour répondre aux besoins des salariés et agents en première ligne dans la lutte contre le virus.

La nationalisation de l’ensemble des établissements de santé privé doit contribuer au même objectif : plus de moyens pour les soignant et réponse aux besoins des populations.

Word - 13 ko
Questionnaire COVID CGT13

COVID19 FERC-CGT : questions-réponses aux personnels de la formation, l’éducation, la recherche et la culture.

Une plate-forme interactive...

En cette période de confinement, pour répondre aux salarié.e.s du public comme du privé de l’Education, de la Formation, de la Recherche et de la Culture, la FERC-CGT met à votre disposition cette plateforme. Il s’agit d’une démarche syndicale qui par delà la réponse juridique vise à outiller les travailleurs.euses dans leur actions collectives auprès de leur employeur.euse.

PNG - 121.9 ko
Cliquez

Cuba : le cauchemar des capitalistes !

Un communiqué de l’Union Départementale CGT 13

En prenant la décision ce 13 mai 2020 de réinscrire Cuba sur la liste noire des pays qui ne collaboreraient pas assez au contre-terrorisme, les États-Unis de Trump envoient un signal au monde.

Lire la suite :

PDF - 81.2 ko
Cuba UD CGT BdR 15.05.20

Début du déconfinement au ministère de la justice : pas à n’importe quel prix !

Un communiqué du Syndicat National CGT des Chancelleries et Services Judiciaires.

PNG - 31 ko

« Encore une fois, le ministère de la justice se distingue dans la course au retour aux conditions de travail du 19e siècle, il faut dire que c’est aussi le ministère qui en est resté le plus proche... »

Lire la suite :

PDF - 117.3 ko
CGT Chancellerie 20.05.20

Depuis plusieurs mois, l’hôpital public nous alertait du danger !

Depuis plusieurs années, l’hôpital public s’est mobilisé afin de dénoncer la dégradation des conditions de travail et du manque de moyen.

Des Fiches par métier « covid 19 » publiées par le ministère du travail

Une information de la DIRECCTE PACA

Le ministère du travail a donc décidé d’élaborer des « fiches métiers » pour de nombreux métiers et/ou secteurs d’activité précisant ces mesures de prévention.

Les premières fiches élaborées (fichiers ci-dessous) sont celles relatives :

*aux chauffeurs-livreurs

*au travail en caisse ;

* au travail en boulangerie

D’autres sont en cours de finalisation et viendront s’y ajouter.

Ces fiches sont disponibles sur le site : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/coronavirus-covid-19-fiches-conseils-metiers-pour-les-salaries-et-les

D’autres fiches seront établies par le ministère du travail et disponibles sur ce site Internet.

PDF - 2 Mo
Covid 19 conseils chauffeurs livreurs
PDF - 1.2 Mo
Covid 19 conseils caissiers-ières
PDF - 1.3 Mo
Covid 19 Conseils boulangerie

La page de référence du ministère du travail pour le covid 19 reste celle-ci : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/coronavirus-questions-reponses-pour-les-entreprises-et-les-salaries.

DES MOYENS POUR LA SANTÉ MAINTENANT !

Un communiqué de l’Union Confédérale des Retraités

Depuis plusieurs semaines nous vivons une crise sanitaire sans précédent. Les personnels de santé souffrent cruellement d’un afflux d’hospitalisations sans moyens conséquents pour y faire face.

Lire la suite...

PDF - 50.3 ko
Des moyens pour la santé UCR-CGT 23.03.20

Droit de retrait, mode d’emploi.

A l’initiative de l’UD CGT 13

PDF - 43.9 ko
Procédure droit de retrait.
PDF - 19.4 ko
Législation droit de retrait
Word - 12.7 ko
Modèle de lettre droit de retrait

Ehpad en danger

La situation des Ehpad dans le secteur public comme dans le secteur privé est très alarmante.

Les salarié-e-s et agent-e-s du secteur témoignent toutes et tous de leur grande détresse, face à la peur de contracter le virus et de le transmettre à leur famille ainsi qu’aux résident-e-s.

Lire la suite du communiqué de la CGT :

PDF - 196.2 ko
CGT EHPAD en danger 26.03.20

EHPAD, « on achève bien les…vieux » !!

EHPAD, aide à domicile, retraités, l’urgence de mesures ambitieuses…

Un communiqué de l’Union Confédérale des Retraités CGT

PNG - 123 ko

Ce soir Emmanuel Macron va nous livrer sa vision de demain pour tenter de faire oublier sa responsabilité aujourd’hui. Les retraités CGT tiennent à lui rappeler quelques vérités et soulèvent des questions à résoudre d’urgence.

La déclaration et les propositions de l’UCR CGT :

PDF - 130.8 ko
EHPAD... UCR-CGT 13.04.20

Ehpad, qu’ils se taisent et qu’ils agissent !

Un communiqué de la CGT

Depuis le début de l’épidémie, les personnels des EHPAD comme du secteur du maintien à domicile alertent.

Malgré les annonces télévisées successives, le matériel de protection – masques, gel, surblouses – manquent encore cruellement...

Lire la suite :

PDF - 213.4 ko
EHPAD CGT 24.04.20

En Ehpad, la crainte d’une hécatombe.

Une déclaration de la CGT (31.03.20)

Avec la crise sanitaire qui frappe la France, les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) se retrouvent dans une situation critique. Le personnel, confronté à la surmortalité des résidents, travaille dans la peur de contracter le virus et de le transmettre à leur famille et aux résidents.

Lire la suite...

EN MACRONIE, LA GUERRE SANITAIRE JUSTIFIE LA MORT DU CODE DU TRAVAIL

Un communiqué de la fédération CGT du commerce (26 mars 2020)

Le président Macron et son gouvernement, qui réclament à cor et à cri l’unité nationale en ce temps de guerre, viennent d’asséner un coup de grâce aux soldats travailleurs en estropiant une fois de plus leurs droits. Ils entendent faire supporter aux salariés les conséquences économiques de l’épidémie en les mettant à la merci des employeurs.

Lire la suite :

PDF - 81.9 ko
Communiqué Fédé CGT commerce 26.03.20

Entretien téléphonique avec la Secrétaire Générale de l’Union Locale CGT d’Arles...

...Véronique Neff, dans le contexte de la crise sanitaire et du confinement.

PNG - 96.3 ko

Le vécu de la situation totalement inédite que nous vivons, est totalement différent selon que nous sommes au chômage partiel ou total, en télétravail, en arrêt de travail, en maladie, en autorisation spéciale d’absence, au travail, privé d’emploi et pour les retraités en confinement.

Lire et diffuser sans modération l’entretien :

PDF - 82.1 ko
Questions réponses SG UL CGT Arles 10.04.20

Retrouver ici les documents de références de la CGT publiés sur notre site, et régulièrement actualisés...

Et à La Poste ? On avance masquée !

Une information de la section des retraités CGT de la Poste des BdR

"Alors que l’inspection du travail vient d’enjoindre à Fedex d’équiper ses salariés de masques et de gants, la direction du groupe La Poste n’a toujours pas fourni le matériel minimum à l’ensemble de ses équipes titulaires et encore moins aux précaires et aux prestataires. Au détour d’une procédure juridique, nous venons d’apprendre qu’elle avait un stock énorme de masques.

Un procès qui nous éclaire déjà.

Attaquée ( par SudPTT) sur la question de la sécurité des postier·e·s pendant la crise covid. La Poste, pour se défendre, a fourni par l’intermédiaire de son avocat, un beau document qui nous explique tranquillement que La Poste était bien consciente du danger et qu’elle stockait des masques pour protéger ses agents.

La lecture de la pièce indique que le groupe dispose de 486 000 paquets de 50 masques. Donc, 24 300 000 masques sont en stock quelque part ! Plus de 24 millions de protections que n’ont pas eu les agents du guichet au début du confinement, plus de 24 millions de masques qui ne sont pas arrivés chez les livreurs et facteurs !

Une partie à été distribuée (300 000) au ministère de l’intérieur, on le sait grâce à un tweet de Castaner, mais pas aux agents, ni aux hospitaliers ! Pourquoi ces matériels n’ont-ils pas été distribués aux postier·e·s les plus exposé·e·s ?

Jusque très récemment les préconisations de La Poste étaient très claires, on ne donne des masques qu’aux agents ayant des symptômes ! Puis la doctrine a changé, en même temps que les mensonges du gouvernement sur l’utilité des masques étaient mis à jour. Mais quel sera le coût de ces calculs à la petite semaine ?

Alors que l’armée annonce 600 malades, que certains ministères et entreprises font de même, La Poste refuse un bilan au prétexte d’une défense « des données personnelles »... Pourtant nous le savons, des centaines de postier·e·s ont été testé·e·s positif·ve·s au covid et des milliers sont suspecté·e·s de l’avoir.

Au sortir de cette crise sans précédent il faudra faire les bilans. L’incurie du gouvernement et le cynisme mercantile des dirigeants de La Poste auront eu de lourdes conséquences. Ils devront rendre des comptes, ils sont responsables et coupables !"

Face au coronavirus, l’urgence n’est pas la retraite par points

Une déclaration unitaire

Lire la déclaration :

PDF - 170.8 ko
Déclaration unitaire 9 mars 2020

Droits des salariés :

PDF - 242.4 ko
CGT 04.03.20 coronavirus - droits des salariés

Guides des « bonnes pratiques » et obligations de sécurité de l’employeur

Un communiqué de la CGT en date du 14 avril

PNG - 2.8 ko

Malgré la situation sanitaire dramatique à laquelle nous faisons face, le Gouvernement et le Patronat préparent activement la reprise d’activité dans un certain nombre de secteurs non essentiels, en s’appuyant sur la négociation de « guides sectoriels de bonnes pratiques ». Ces derniers visent à compléter les dispositions générales du code du travail relatives aux obligations des employeurs en matière la santé et sécurité des salariés dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Le Patronat compte ainsi s’exonérer de ses responsabilités envers les salariés.

Lire la suite :

PDF - 100.6 ko
CGT Guide des bonnes pratiques... 14.04.20

Il y a « URGENCE » à reconquérir des moyens pour l’emploi, pour les services publics, pour la santé et la protection, sans privation de libertés supplémentaires !

Un communiqué de l’Union Locale CGT d’Arles, toujours d’actualité, après les annonces du président de la république et les nouvelles mesures sanitaires !

PDF - 129.6 ko
Communiqué UL CGT Arles 28 octobre 2020

L’État veut taxer les mutuelles pour combler le trou de la Sécu !

Les complémentaires santé ont économisé 2,6 milliards d’euros de remboursements pendant la crise sanitaire, conséquence de l’arrêt des soins. L’État veut à présent récupérer une partie de cette somme. L’objectif : éponger une partie des pertes de l’Assurance-maladie, qui devrait atteindre 31 milliards d’euros en 2020. Pourquoi ne pas étendre ce mécanisme de solidarité aux grandes entreprises, qui ont bénéficié des aides de l’État sans contreparties sociales ?

Lire la suite...

L’indignation et les propositions d’André Grimaldi

COVID-19. La lettre d’André Grimaldi, professeur de médecine, à ses collègues de La Pitié Salpétrière.

Connu pour ses interpellations vigoureuses, il désigne dans un entretien au journal Le Monde les responsables de la dégradation de notre système de santé et avance des propositions pour aujourd’hui pour demain.

A lire et à partager.


PNG - 257 ko

Chers toutes et tous,

L’unité du pays pour respecter les consignes de confinement et donner la priorité absolue aux soins et aux soignants est totale.

L’appel du chef de l’Etat à faire taire toute critique, voire tout débat, apparaît au mieux inopportun, au pire inquiétant. Le temps viendra, nous dit-on. Mais quand ce temps sera venu, on risque fort de nous dire : « l’heure est à pleurer nos morts et à reconstruire le pays dans l’unité. Le moment n’est pas à la polémique. Regardons l’avenir plutôt que le passé ». Reste que pour avoir et garder la confiance des citoyens , il faut certes communiquer dans la transparence, mais il faut aussi être capable de reconnaître ses fautes.

Traiter l’hôpital public comme une entreprise commerciale devant se projeter dans le marché mondialisé de la santé c’était une faute, à vrai dire largement partagée depuis plus de 10 ans par les « décideurs » de tout bord politique.

On nous expliquait l’importance pour la France de se positionner sur le « tourisme médical haut de gamme » et de développer la conciergerie hospitalière (rapport de Jean de Kervasdoué en 2015 à la demande de Marisol Touraine). C’était le temps où l’hôpital Emile Muller de Mulhouse vantait son partenariat avec la société Happytal qui offrait « des services pour les patients ayant choisi la chambre particulière »… C’était en 2017. Il y a un siècle !

Pendant ce temps avoir supprimé les stocks de masques constitués en 2007, c’était une faute. Dire aujourd’hui que les masques sont inutiles sauf pour les soignants, c’est pire qu’une faute. Avoir accepté depuis des années les ruptures régulières de disponibilité de médicaments indispensables (anticancéreux, antibiotiques, cortancyl…) et avoir refusé de relocaliser en Europe la production des principes actifs de nombreux médicaments c’était une faute qui va se payer demain en drame dans les services de réanimation.

On a le droit de demander que les moyens de l’économie soient mis au service de la santé et du soin par réquisitions immédiates. On réquisitionne les internes mais pas l’industrie ! Pourquoi ? Tout cela doit être dit pour ne pas être oublié quand la « guerre », qui n’en est pas une, sera inévitablement gagnée. Mais en l’absence de traitement ou de vaccin, la crise risque d’être longue avec des rebonds.

Pour sortir progressivement du confinement, il faudra des tests en masse et maintenir les gestes barrières dont font partie les masques. Cela pourrait demander plusieurs mois voire un an, si l’objectif final reste l’immunité collective, lorsque 70% de la population aura rencontré le virus. Plus rapidement si on avait un traitement, mais l’équipe de l’Hôpital Saint Louis n’a pas retrouvé les résultats de l’équipe marseillaise sur médiatisés, Certains politiques qui ont exigé le maintien du 1er tour des municipales réclament aujourd’hui le Plavix pour tous les patients.

Mais de la grande crise peut sortir le meilleur. Après l’incendie repoussent les roses . Boris Cyrulnik a célébré la résilience heureuse. Mais Serge Tisseron nous a rappelé que sur la terre brûlée poussent aussi parfois des ronces … Le nationalisme , la xénophobie, le complotisme, l’antisémitisme refont surface. Mais il y a aussi des fleurs vénéneuses, comme le rapport de la Caisse des dépôts révélé par Médiapart. La reprise totale de la dette des hôpitaux en échange du retour des PPP »vertueux » et d’une grande fusion/confusion public /privé.

Après tout, les grands bonds en avant vers une santé égalitaire et solidaire, « bien commun » , échappant aux lois du marché et à la main mise de l’Etat, l’ont été à l’occasion de grandes crises sociales et politiques : 1945 la Sécurité sociale, 1958 les CHU . Mais ces grandes réformes ont été portées par un mouvement, la résistance, et un programme, celui du Conseil National de la Résistance.

Toutes celles et tous ceux qui pensent que la Santé devrait échapper aux lois du marché d’où qu’ils viennent, quoiqu’ils aient voté ces dernières années devraient se rassembler sans sectarisme autour d’un programme précis de reconstruction des services publics et notamment du service de santé. Mais l’histoire récente nous a appris à nous méfier des mots. Il faut un contenu précis et des actes. Il faut revenir sur l’abrogation de la loi Veil de 1984 et sanctuariser les recettes de la Sécurité sociale (qui ne peuvent pas fusionner avec l’impôt sur le revenu).

Il faut une Sécu 100% pour un panier de prévention et de soin solidaire.

Il faut mettre fin au doublon avec les assurances privées dites complémentaires qui remboursent 13% des soins mais ont des frais de gestion (7.5 Mds) plus élevés que ceux de la Sécu. Il faut revoir la gouvernance de la Sécu et donner une place aux professionnels et aux usagers, il faut revoir le mode de calcul de l’ONDAM à partir des charges et des besoins et pas à partir des règles budgétaires de l’Etat. Il faut créer des entreprises à but non lucratif, nationales ou européennes, pour la production de médicaments et de dispositifs indispensables, il faut imposer aux industriels privés de la santé une transparence totale sur leurs coûts.

Il faut remplacer la concurrence entre hôpitaux publics et établissements privés par la complémentarité dans la cadre d’une planification sanitaire, il faut développer et étendre la démocratie sanitaire et revoir son articulation avec la démocratie sociale et politique, il faut que les modes de financement des établissements et de rémunérations des professionnels favorisent l’application de la règle du juste soin pour le patient au moindre coût pour la collectivité. Il faut que les salaires des personnels hospitaliers rejoignent le niveau moyen des pays de l’OCDE . Il faut une gouvernance hospitalière intégrant les soignants et les usagers……il faut…..il faut….

Il faut que les Services publics qui font la République, soient inscrits dans la constitution.

Merci de réagir, Amitiés André

La CGT demande la suspension immédiate des dividendes

PAS DE DIVIDENDES EN 2020 !

En pleine pandémie, le ministre de l’économie Bruno Le Maire a invité lundi 30 mars les entreprises qui recourent au chômage partiel à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires. Notre organisation demande la suspension immédiate du versement, par les entreprises, de dividendes, rachats d’actions et bonus aux PDG.

Lire la suite...

La démocratie sociale à l’épreuve : entretien avec Sophie Béroud et Erik Neveu, chercheurs.

Comment s’organisent aujourd’hui les mobilisations syndicales et sociales  ? Comment se faire entendre quand les gouvernements répriment les manifestants ou font fi des exigences populaires  ? Qu’est-ce que cela dit de l’état de notre démocratie  ? La NVO a interrogé Erik Neveu et Sophie Béroud pour une table ronde en trois parties

Un entretien avec la NVO

La Fédération CGT Commerce et Services porte plainte contre la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et contre Carrefour

Communiqué du 31.03.20

PNG - 116.5 ko
Communiqué de presse 31.03.20

La nationalisation de l’énergie au cœur de l’actualité...

Avec la crise sanitaire actuelle, une question fondamentale se pose :

LA LOI DE L’ARGENT ?...OU LE BIEN ÊTRE COMMUN ?

La Fédération CGT de l’énergie répond à cette question : C’est un choix de société. La santé est un bien commun et ne saurait être considérée comme une marchandise.

Il y a soixante quatorze ans, c’est la même question qui s’est posée dans le domaine du gaz et de l’électricité...

Lire la suite :

PDF - 104.3 ko
Nationalisation énergie 08.03.20

La santé des citoyens et du monde du travail d’abord !

Déclaration de la CGT en date du 19 mars 2020

La crise sanitaire extrêmement grave que traverse le monde et, notamment, notre pays amène à prendre des mesures indiscutables pour protéger la santé des citoyens.

Lire la suite :

PDF - 308.3 ko
Santé de citoyens et du monde du travail. CGT 19.03.20

LE 16 JUIN, DU BALCON A L’ACTION COLLECTIVE ! POUR REFUSER DE PAYER LEUR CRISE, POUR LE PROGRES SOCIAL ! Rdv 14h à l’entrée principale de l’hôpital d’Arles

La situation catastrophique de l’Hôpital Public, mis en exergue durant la pandémie, symbolise non seulement les conséquences de la marchandisation de la Santé et également les multiples attaques et le démantèlement de tous les Services Publics organisés par les gouvernements successifs...

Lire la suite de l’appel conjoint du syndicat CGT de l’Hôpital d’Arles et de l’Union Locale CGT d’Arles :

PDF - 195.3 ko
Appel CGT Arles 16 juin 2020
PNG - 245.5 ko
La Provence 11.06.20

Le coup de gueule de Christophe Prudhomme, porte-parole de l’association des médecins urgentistes de France et militant de la CGT.

C’était sur BFM TV ce 29 mars 2020

Face à l’incurie désastreuse du gouvernement Macron / Philippe, le REQUISITOIRE EFFROYABLE du Dr Christophe PRUDHOMME urgentiste du SAMU 93

PNG - 892.7 ko

Le monde du travail doit être mobilisé uniquement pour les besoins essentiels

L’Union Locale CGT d’Arles reste disponible...

Le monde, notre pays, traversent une crise sans précédent. L’urgence est aujourd’hui à protéger la santé de toutes et tous et à assurer la satisfaction des besoins essentiels de la population. Le monde du travail est pleinement mobilisé en ce sens. La CGT œuvre, à tous les niveaux, pour lui permettre de faire face à la situation.

En matière de droit du travail, les questions surgissent depuis ce lundi 16 mars dans toutes les entreprises tant du public que du privé ; Les organisations de la CGT présentes dans les entreprises y répondent ; Les salariés sont les premiers à payer le prix fort de la crise sanitaire avec la mise en place du télétravail, du chômage partiel, et pour les plus précaires le chômage tout court... ;

Sans compter les conséquences de l’isolement pour les plus démunis ...

L’Union Locale CGT d’Arles a donc été contrainte de fermer ses locaux, mais l’activité syndicale se poursuit. Il est donc possible de nous joindre par téléphone à n’importe quelle heure en laissant un message et vous serez rappelé ou bien par mail.

La « Fête la grève » prévue samedi 21 est annulée.

Les infos pratiques précisées par la CGT pour le monde du travail :

PDF - 168 ko
CGT Informations pratiques 16.03.20

La déclaration unitaire, annulant notamment les initiatives prévues les 24 et 31 mars :

PDF - 94.1 ko
Communiqué intersyndical 16.03.20

Le rapport du bureau de l’Union Départementale des BdR du lundi 16 mars, qui aborde la crise mondiale et ses enjeux de manière plus globale :

PDF - 150.9 ko
Rapport bureau UD-CGT-13 du 16.03.20

La déclaration de la CGT en date du 17 mars, qui remet à l’endroit cette crise sanitaire :

PDF - 130.7 ko
CGT Besoins essentiels et monde du travail 17.03.20

Le progrès social et environnemental, c’est possible et urgent

En pièce jointe le livret CGT « Le progrès social et environnemental, c’est possible et urgent ». Ce livret est le fruit d’un travail collectif qui alimente et prolonge nos repères revendicatifs , nos orientations de Congrès et nos précédentes expressions.

Il s’agit aussi d’opérer des ruptures avec les politiques gouvernementales pour construire un autre modèle de société par des transformations économiques, sociales et environnementales radicales, tout en exigeant des mesures immédiates pour combattre les conséquences de la crise sanitaire et sociale.

La CGT a toujours été force de propositions. C’est à partir de celles-ci – que nous portons parfois depuis longtemps – que nous avons construit ce document pour un avenir différent. Un avenir pour réaffirmer que le travail n’est pas une marchandise, que la voix de celles et ceux qui travaillent doit être écoutée et entendue et ainsi redonner du sens au travail, au collectif, tout en ayant des droits pour vivre dignement...

PDF - 2.3 Mo
le progrès social... CGT mai 2020

Le retour des jours heureux, c’est le 100% sécu !

Un communiqué de la Fédération CGT des organismes sociaux.

Des décennies de régression sociale.

Dans cette période de crise sanitaire, les résultats de 30 ans de politiques de destruction des services publics et de la protection sociale explosent au grand jour. Et c’est la population qui en paye aujourd’hui un coût humain exorbitant.

Lire la suite :

PDF - 127.5 ko
Les jours heureux, c’est 100% Sécu Avril 2020

Les chômeurs toujours plus nombreux, les solutions du gouvernement toujours pas à la hauteur !

Un communiqué de la CGT :

PDF - 105.2 ko
CGT Les chômeurs toujours plus nombreux 27.07.20

Les personnes âgées ne sont pas des citoyens de seconde zone !

Macron a finalement abdiqué devant la fronde des retraités !

La réaction de Pascal Santoni, de l’Union Confédérale des Retraités CGT, au lendemain de l’intervention télévisée du Président de la République, lundi 13 avril.


Déconfinement : pas de discriminations !

Les retraités et les personnes âgées n’ont cessé depuis des années d’être maltraités. Vulnérables face au coronavirus, ils meurent nombreux et seuls dans les EHPAD ou chez eux par manque de protection et de dispositions adaptées à la pandémie.

Le gouvernement leur impose aujourd’hui de rester confinés, alors qu’ils souffrent plus que d’autres de l’isolement et de la solitude. C’est pour leur bien nous-dit-on. Non, c’est plus simplement parce que ce gouvernement apparaît incapable d’assurer la protection de leur déconfinement. Et cela est inacceptable dans la 6e puissance du monde !


L’État doit garantir leur liberté de se déplacer

La liberté de circuler, qu’Emmanuel Macron et les idéologues du néo-libéralisme ne cesse d’invoquer pour justifier celle des marchandises, des capitaux, les délocalisations, la course aux salaires les plus bas hors de nos frontières, serait refusée aux personnes de plus de 65 ans. L’Etat a le devoir non seulement de faire respecter les libertés mais également celui de créer les conditions de leur exercice. Le gouvernement faillit à sa mission en n’assurant pas le respect de cette liberté pour les plus de 65 ans de sortir de chez eux et de circuler.


Nous ne voulons pas de cette société là Mr Macron

Au-delà des dysfonctionnements, l’absence d’anticipation, les maladresses en tout genre, c’est bien le modèle économique du « libéralisme décomplexé » prôné par les conseillers et les « experts » du président qui a mis notre pays dans l’impossibilité de gérer la crise sanitaire. Des productions essentielles à la santé et à la vie de millions de gens ont été abandonnées ou délocalisées. L’industrie pharmaceutique qui a engrangé des profits pharamineux est incapable de livrer les masques, les tests, les appareils respiratoires indispensables.

Les services publics, décriés sur tous les tons par nos ministres et les médias ont été affaiblis, insultés : fonctionnaires coûteux et « fainéants », soignants, cheminots, postiers, électriciens et les gaziers traités de « privilégiés pour les priver de leur statut et leurs revendications méprisées. Or, qui dans cette crise nous permettra d’en sortir ? Les « premiers de cordées » du CAC 40, chéris par Emmanuel Macron ou les salariés de ces services publics, les salariés de toutes les entreprises sur qui on compte désormais pour faire redémarrer l’économie ?


Le marché ? Où est-il le grand régulateur ?

Les marchés financiers s’avèrent incapables d’apporter la moindre réponse aux besoins vitaux de la lutte contre la pandémie. Le ressort de l’intérêt particulier des actionnaires augmenté de l’avidité insatiable des très riches se révèlent incompatibles avec l’intérêt général, la préservation de nos biens communs, la santé de chacune et chacun de nous, la santé de notre planète.


Nous n’acceptons pas la mise à l’écart

Les retraités et les personnes âgées représentent la grande majorité des 18 millions de citoyens qui verront leur sortie du confinement reportée. C’est à l’Etat de mettre en place les conditions du déconfinement, qui sont de plus les meilleurs remèdes contre la propagation du virus :
- généralisation des masques à toute la population,
- dépistage massif, non pas seulement pour ceux qui présentent des symptômes, la fièvre en été suffira à alerter sur leur état, mais surtout pour ceux qui n’en présentent pas et qui peuvent être porteurs du virus sans le savoir,
- réquisitions pour héberger, isoler et soigner celles et ceux qui sont contaminés.


Exigeons que partout soient mises en place ces dispositions.

Lettre des organisations de retraités des BdR au préfet.

EHPAD, personnes âgées,... des exigences à la hauteur de l’urgence et de la gravité de la crise !

PNG - 372.8 ko

Monsieur le Préfet,

Les organisations de retraités des Bouches du Rhône : USR CGT 13, UDR FO 13, SFR-FSU13, Retraités CFTC, l’UNIRS/Solidaires13, FGR-FP, LSR s’adressent à vous solennellement pour vous faire part de leurs plus vives inquiétudes concernant les conséquences de la crise sanitaire liée à l’épidémie du COVID-19 en particulier :

 Pour les personnes âgées confinées dans les EPHAD médicalisés, non médicalisés, publics et privés.

 Pour toutes les personnes âgées, confinées dans leur logement et utilisant ou non le concours des aides à domicile, des auxiliaires de vie, du portage des repas, de soins infirmiers par l’intermédiaire des associations, des institutions publiques territoriales ...

Lire la suite :

PDF - 386.7 ko
Lettre unitaire des retraités du 13 au préfet 14.04.20

Lettre ouverte de Philippe Martinez au président de la République

Le coronavirus et le monde du travail : des mesures urgentes à prendre...

La crise sanitaire du Covid-19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine. Près de 800 000 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 188 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. L’épicentre s’est concentré sur l’Europe...

Lire la suite :

PDF - 187.6 ko
Activités essentielles. P. Martinez à Macron 06.03.20

Lisez gratuitement la NVO du mois d’avril, largement consacrée au covid 19

Nos vies, pas leurs profits !

PNG - 426 ko
Cliquez et déroulez !

LOGEMENT ET CORONAVIRUS

La crise du logement exacerbée par la crise sanitaire...

Une note de la CGT

La crise sanitaire met en évidence si besoin en était la situation du logement et de l’hébergement dans le pays.

La multiplication de mise en chômage partiel sans maintien intégral de salaire, les licenciements abusifs ou fin de contrat précaire (CDD, intérimaires, saisonniers...), les baisses de rémunération liées à la suppression de certains éléments de rémunération augmentent les difficultés des ménages à assumer le paiement des loyers, traites et charges inhérentes au logement...

Lire la suite, très documentée :

PDF - 134.3 ko
Coronavirus et logement CGT 16.04.20

Maintien des activités non essentielles : un scandale d’Etat !

"Face à une crise sanitaire sans précédent, alors que tous les moyens devraient être déployés pour protéger la population de la contamination par le virus COVID-19, force est de constater que cette préoccupation ne semble pas être partagée par les pouvoir publics..."

Une déclaration de l’UD CGT 13 du 25 mars 2020, après la rencontre avec préfet des BdR.

Lire et diffuser sans modération, la déclaration de l’UD CGT 13 :

PDF - 176.6 ko
Communiqué UD CGT 13 du 25.03.20

Mairie d’Arles : Protocole de reprise d’activité.

Un compte-rendu du syndicat CGT des territoriaux de le Ville d’Arles pour la reprise du 11 mai 2020.

Dans le cadre de la communication entre l’Administration et les organisations syndicales représentatives, une réunion a eu lieu le 5 mai, au cours de la quelle ces dernières ont pris connaissance du cadre général, construit en collaboration avec les directions de services et les directions administratives, du Protocole de reprise d’activité.

Lire la suite :

PDF - 216.6 ko
CGT Mairie d’Arles. Protocole de reprise d’activité. 08.05.20

Mais qu’est devenu notre système de santé français ?

Scandales après scandales, une autre politique fiscale, sociale et de santé s’impose !

Un riche exposé de l’UD CGT des BdR...

PNG - 16.3 ko

Alors que nous avions l’un des meilleurs systèmes de santé au monde, face à la pandémie du COVID 19, notre système de Santé Publique ne peut faire face, entraînant une crise sanitaire sans précédent .IL N’Y A PAS DE FATALITE !

Lire la suite :

PDF - 203.6 ko
Notre système de santé UD CGT BdR 16.04.20

MARSEILLE 12 JUIN 10H SOUTIEN AUX TRAVAILLEURS SAISONNIERS

Une situation dramatique dans laquelle se trouvent des centaines de travailleurs détachés agricoles, séquestrés sur plusieurs endroits dans le nord du département, parmi lesquels plusieurs travailleurs sont déclarés positifs COVID-19.

Depuis vendredi dernier, une réunion d’urgence a été demandé en préfecture pour trouver des solutions immédiates pour la prise en charge de ces malades et la protection des autres salariés.

Alors qu’à ce jour nous sommes toujours très inquiets quant aux traitement de ces travailleurs, séquestrés, pour certains sans accès à l’eau, voire à de la nourriture, nous n’avons toujours pas de rendez-vous en Préfecture.

Il est absolument intolérable que nous laissions ses travailleurs seuls dans les mains des négriers !

l’UD CGT 13 appelle tous les camarades à participer à une initiative.

RDV ce vendredi 12 juin à 10h

Aux barricades du Port -Marseille-

Lire le communiqué commun de l’Union Départementale CGT des Bouches du Rhône et de l’Union Régionale syndicale de l’agroalimentaire et forestière :

PDF - 117 ko
CGT Travailleurs saisonniers 12.06.20

Mise en place d’une PROCÉDURE D’ALERTE

Une information de l’UD CGT 13

PDF - 26.3 ko
Procédure de Danger Grave et Imminent
PDF - 77.7 ko
Droit d’alerte législation
opendocument text - 20.9 ko
Droit d’alerte modèle de lettre

Monsieur le président, je vous fais une lettre…

« Sachez, Monsieur le Président, que nous ne laisserons plus nous voler notre vie... » : Annie Ernaux

Annie Ernaux cette écrivaine si proche depuis toujours des combats humanistes, a écrit au président des mots qui disent avec force et justesse, justice, ce qu’on ne saurait mieux dire. Ecoutez-la, lisez cette lettre et partagez-la avec toutes et tous vos ami-e-s. C’est une parole d’intérêt général et public, une parole d’avenir...

PDF - 113.2 ko
Annie Ernaux Lettre au président 30.03.20

Ou à écouter sur France-inter...

Non les salariés ne doivent pas payer leur crise ! Rendez-vous le 19 mai à Marseille...

...à 18h Porte d’Aix pour une manifestation en voiture !

PNG - 16.3 ko

" Il ne s’agit pas d’attendre « le monde d’après ». D’autant plus quand il est porté par ceux qui sont responsables du « monde de maintenant ». Dès à présent, l’intérêt général doit prévaloir sur la loi du marché et les

intérêts particuliers d’une classe qui continue de s’enrichir quand des millions de personnes sont plongés dans la pauvreté, la précarité et le chômage, quand des millions de travailleurs voient leur salaire baisser.¨

Non les salariés ne doivent pas payer leur crise !

Dans ce contexte l’Union Départementale CGT des Bouches du Rhône appelle (tract ci-dessous) à la mobilisation des salariés, jeunes, retraités, privés d’emploi

le 19 Mai à 18h00 rdv Porte d’Aix – Marseille

pour une manifestation en voiture afin de préserver les gestes barrière et les aspects de sécurité sanitaire.

PDF - 228.2 ko
Appel UD CGT BdR 19 mai 2020

Note d’analyse de la CGT concernant l’ordonnance du 2 mai et le décret CSE du 3 mai.

Docteur Jekyll et Mister Hyde !!

« Le 1er mai, le président de la République a rendu un hommage plus que douteux aux organisations syndicales en confondant mobilisation sociale et chamailleries. Dès le lendemain, son gouvernement réduisait le droit d’intervention des salariés en entreprise. Convocation réduite pour les CSE et CSE centraux, recours à l’expertise presque impossible tout y passe ! Ces délais réduits s’appliquent du 3 mai au 23 août. »

En savoir plus :

PDF - 114.5 ko
CGT 04.05.20 Ordonnance CSE

Ouverture des écoles et crèches le 11 mai 2020, le syndicat CGT de la Ville dArles s’adresse au Maire.

Une lettre ouverte en date du 24 avril 2020

“...Qu’y aurait- il de changé à cette réalité et ce danger depuis le 16 mars ? Sauf à penser que l’école servirait uniquement de garderie pour les enfants de salariés sommés de reprendre leur activité...”

En savoir plus :

PDF - 202.4 ko
CGT Territoriaux Lettre au Maire 24.04.20

Pas de profit sur la pandémie ! Soutenez l’initiative citoyenne européenne.

La vaccination contre le Covid-19 sera gratuite pour tous, a annoncé le Premier ministre. Dans les faits, les citoyens français risquent de payer l’addition plusieurs fois. La crise sanitaire était pourtant une occasion de sortir la santé de la course aux profits et d’exiger plus de transparence...

Lire la suite...

PENSIONS DE RETRAITE - FISCALITÉ - RÉFORME DES RETRAITES : Les retraité.e.s ne doivent pas être sacrifié.e.s !!!

Un communiqué de l’UCR-CGT

La crise du Covid démontre que le gouvernement a fait le choix de ne pas donner les moyens nécessaires pour préserver les plus anciens et les plus vulnérables face à cette épidémie. En cela, il continue à maltraiter les retraités. Depuis son arrivée au pouvoir, Monsieur Macron et son gouvernement ont amplifié les attaques déjà conséquentes des gouvernements Sarkozy et Hollande.

Lire la suite :

PDF - 156.8 ko
réforme des retraites UCR mai 2020

Plan de prévention à l’Union Locale CGT ARLES.

A compter du 11 mai 2020

PNG - 19.5 ko

Le gouvernement a décidé de mettre en place à partir du 11 mai un dé-confinement pour remettre au travail le plus grand nombre de salariés dans le pays et répondre aux exigences du patronat.

Dans ce contexte et au vu de la situation sanitaire, l’Union Locale CGT d’Arles est obligée de mettre en place dans ses locaux, une organisation différente afin de préserver la santé et la sécurité des militants et des salariés qui se rendraient à l’Union Locale.

Un plan précis de prévention a été mis en place, adressé à tous les militants et affiché dans les locaux.

Pour les visiteurs :

-  Aucun contact direct, ouverture des locaux par interphone seulement pour les rendez vous qui seront dirigés par téléphone.

-  Prise de contact uniquement par téléphone, répondeur le matin puis rappel et accueil téléphonique l’après midi

Dans la mesure du possible pour le mois de mai les réunions se poursuivront sous forme de conférence téléphonée.

Les éventuelles réunions physiques seront limitées à 10 personnes, dans la salle du bas, en application stricte du plan de prévention, notamment en intercalant une place vide entre chacun afin de respecter la « distanciation physique ».

Prise de rendez vous pour les permanences juridiques par téléphone ou sur rendez vous à l’UL dans une salle de réunion.

La reprise « physique » du militantisme dans nos locaux pourra être envisagée à partir du 2 juin.

POUR QUE LE JOUR D’APRÈS SOIT EN RUPTURE AVEC LE DÉSORDRE NÉOLIBÉRAL. Une tribune unitaire.

Une tribune unitaire de vingt associations et organisations syndicales.

Khaled Gaiji, président des Amis de la Terre France – Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France – Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT – Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne – Benoit Teste, secrétaire général de la FSU – Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France – Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France – Eric Beynel, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires – Clémence Dubois, responsable France de 350.org – Pauline Boyer, porte-parole d’Action Non-Violente COP21 – Léa Vavasseur, porte-parole d’Alternatiba – Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire – Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au Logement – Lisa Badet, vice-présidente de la FIDL, Le syndicat lycéen – Jeanette Habel, co-présidente de la Fondation Copernic – Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la magistrature – Mélanie Luce, présidente de l’UNEF – Héloïse Moreau, présidente de l’UNL


En mettant le pilotage de nos sociétés dans les mains des forces économiques, le néolibéralisme a réduit à peau de chagrin la capacité de nos États à répondre à des crises comme celle du Covid. La crise du coronavirus qui touche toute la planète révèle les profondes carences des politiques néolibérales. Elle est une étincelle sur un baril de poudre qui était prêt à exploser. Emmanuel Macron, dans ses dernières allocutions, appelle à des « décisions de rupture » et à placer « des services […] en dehors des lois du marché ». Nos organisations, conscientes de l’urgence sociale et écologique et donnant l’alerte depuis des années, n’attendent pas des discours mais de profonds changements de politiques, pour répondre aux besoins immédiats et se donner l’opportunité historique d’une remise à plat du système, en France et dans le monde.

Lire la suite :

PDF - 60.5 ko
Tribune unitaire 26.03.20

Pour un hôpital public digne du XXIe siècle qui réponde totalement aux besoins de la population arlésienne.

Une conférence de presse du syndicat CGT de l’Hôpital d’Arles avec le soutien de l’Union Locale CGT d’Arles, le 28 mai 2020.

JPEG - 428.4 ko

Anne-Marie Lesage, secrétaire générale du syndicat CGT du centre hospitalier Joseph Imbert dénonçait les difficiles conditions de travail des agents hospitaliers, soignants, mais aussi tous les autres, indispensables à la bonne marche de l’établissement. Voir le compte rendu de la Provence :

PNG - 878.2 ko
La Provence 29.05.20
JPEG - 518.8 ko

Lire aussi l’intervention de Véronique Neff Secrétaire Générale de l’UL CGT d’Arles :

PDF - 197 ko
Conf de presse Hôpital 28.05.20
JPEG - 16.1 ko

Prison d’Arles aussi.

Difficile équilibre à tenir

Avec des équipements de protection arrivés tardivement...

PNG - 117.6 ko
La Provence 30.03.20

Production et commerce des armes : loin des urgences, loin des besoins essentiels

Un communiqué de la CGT en date du 9 avril 2020

...Depuis plus de trois semaines, la CGT demande l’arrêt des activités non-essentielles à la satisfaction des besoins vitaux de la population.

Dans de nombreux secteurs, les employeurs, encouragés par le gouvernement agissent dans un sens diamétralement opposé. Il en va ainsi des entreprises et du ministère des Armées dans le domaine de la production d’armement...

Lire la suite :

PDF - 311.3 ko
CGT Besoins essentiels 09.04.20

Promenade jusqu’à 1 km de chez vous ?

Mais pas à vol d’oiseau ! C’est la distance vraiment parcourue... Alors comment l’apprécier avant de mettre les pieds dehors ?

Pour ne pas attraper, non pas le coronavirus (on a pas le vaccin !) mais une amende...

Aller sur :

https://www.geoportail.gouv.fr/

  1. noter le nom de la commune (ça peut prendre un peu de temps avant que la carte ne s’affiche...)
  2. à droite cliquer sur « accéder aux outils cartographique »
  3. cliquer sur « mesures »
  4. cliquer sur « calculer une isochrone »
  5. DÉPART : noter son adresse (ou utiliser « pointer un lieu sur la carte »)
  6. cliquer sur « isodistance »
  7. Distance : afficher 1km
  8. Mode de transport : piéton (en général pré-affiché)
  9. cliquer sur « CALCULER »

Et voilà la carte qui s’affiche avec une zone qui se trouve à moins d’un kilomètre de chez vous. Exemple ci-dessous à partir de Bourse du Travail d’Arles.

PNG - 1.7 Mo

Après c’est pas pour vous inciter à descendre dans la rue, mais il faut un peu garder la forme pour les prochaines manifs :’-))

Quand des entreprises se font de la trésorerie sur le dos des salariés et des consommateurs

PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE (PAS) et TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE (TVA)

Au mois de mars 2020, Gérald Darmanin a annoncé un report des échéances fiscales, voire de possibles annulations de créances. Le rapporteur du budget a précisé de son côté que le fisc et les Urssaf pourraient faire un geste exceptionnel...

Lire la suite :

PDF - 465.4 ko
CGT Finances 07.03.20

QUAND LE PROFIT PASSE AVANT LA VIE

Un communiqué de la fédération CGT du commerce

« Malgré nos nombreuses alertes sur la situation dramatique que vivent les salariés du commerce et des services, auxquelles gouvernement et patronat restent totalement sourds et muets, nous déplorons aujourd’hui le premier décès d’un salarié dans nos secteurs. »

Lire la suite...

PDF - 68 ko
Quand les profits... 22.03.20
PNG - 604.6 ko

Quelle unité nationale ?!

Un communiqué de l’Union Départementale CGT 13

PNG - 16.3 ko

Voilà maintenant un mois que, sous prétexte de lutter contre la propagation du Covid 19, nous vivons dans un régime d’exception autrement appelé état d’urgence sanitaire.

De manière autoritaire, le gouvernement et sa majorité ont promulgué des ordonnances qui remettent en cause les libertés publiques et individuelles, les droits et prérogatives des Institutions Représentatives du Personnel et des représentants des salariés, permettant de déroger au droit du travail notamment sur les questions de temps de travail. Aucune disposition contraignante n’a été prise pour mettre à contribution le capital.

Lire la suite :

PDF - 74.2 ko
Unité nationale UD CGT BdR 14.04.20

Réouverture des écoles et établissements scolaires le 11 mai : une décision très hasardeuse.

Un communiqué de CGT Éduc’action

PNG - 25.3 ko

En annonçant, le lundi 13 avril, la réouverture « progressive » des écoles et des établissements scolaires à partir du 11 mai prochain, le président de la République a suscité plus d’interrogations et de craintes que d’apaisement chez les personnels de l’Éducation nationale, les élèves, les parents, mais aussi parmi les collectivités territoriales et les administrations chargées de mettre en application cette décision.

Lire la suite :

PDF - 544 ko
CGT éduc-action 14.04.20 réouverture des classes

Réouverture progressive des écoles arlésiennes, courrier des organisations CGT.

Courrier cosigné par la CGT Education 13, le Syndicat CGT des Territoriaux d’Arles et l’Union Locale CGT d’Arles.

Le gouvernement a décidé contre l’avis de tous de rouvrir les écoles et services à partir du 11 mai. Aux yeux de la CGT et des différents conseils scientifiques, cette reprise est non seulement prématurée mais dangereuse pour tous les personnels, les élèves et leurs familles.

Lire la suite :

PDF - 207.6 ko
Courrier CGT Arles au Maire . 11 mai 2020

Reprise de l’ensemble du personnel en mairie d’Arles le 11 mai

Le syndicat CGT des territoriaux de la Ville interpelle les agents dans cette perspective.

PNG - 11.3 ko

Bonjour à toutes et à tous,

Pour faire suite à l’information transmise par la Direction Générale des Services quant à la "perspective de reprise de l’activité de l’ensemble des services municipaux au 11 mai" ; nous vous informons qu’une réunion se tiendra le mardi 5 mai avec les organisations syndicales représentatives de notre collectivité et l’administration.

Afin d’aborder précisément les problématiques que nous risquons de rencontrer dans le cadre de cette éventuelle reprise au sein de nos services respectifs, nous vous invitons à nous renvoyer par retour mail vos interrogations et inquiétudes, afin qu’elles soient évoquées et défendues lors de cette réunion. Nous comptons sur votre réactivité, comme vous pouvez compter sur notre engagement à défendre vos droits et, dans ce contexte particulier, votre sécurité.

Bien à vous,

Syndicat CGT des territoriaux d’Arles et du CCAS Maria NOGUEIRA

Contact cgt ville-arles.fr ou 06.25.04.16.03

Seule usine Française à fabriquer des bouteilles d’ Oxygène = FERMÉE !

Jusqu’en mai 2019, l’usine Luxfer de Gerzat fabriquait ces bouteilles d’oxygène médical, dont l’Italie manque cruellement. Face à une pénurie qui pourrait gagner la France, d’anciens salariés demandent sa réouverture.

C’est l’histoire d’une fermeture d’usine comme on en voit trop souvent : une multinationale, propriété de fonds de pensions (dont BlackRock), qui spécule sur les prix de sa production. Un choix stratégique de fermer une usine bénéficiaire facilité par les ordonnances de 2017. Un gouvernement qui laisse faire malgré des licenciements pour raisons économiques injustifiés selon l’inspection du travail. 138 ouvriers laissés sur le carreau. Un bassin d’emploi touché de plein fouet... Une histoire « banale » d’un système économique à bout de souffle, que la crise du Covid-19 vient de nouveau questionner.


L’usine Luxfer de Gerzat (Puy-de-Dôme), fabriquait, entre autre, 100 000 bouteilles d’oxygène médical, par an, à destination des professionnels de la santé qui représentaient 60% de son chiffre d’affaire. Ces bouteilles d’oxygène sont celles utilisées aujourd’hui par les hôpitaux surchargés pour accompagner la respiration des victimes de la pandémie, celles dont l’Italie manque cruellement aujourd’hui. « En France, les hôpitaux ont un système de raccordement sur des grandes cuves : nos bouteilles sont utilisées quand il y a un surplus de malades et que ce raccordement n’est plus possible, quand on les déplace et dans le cadre d’oxygénothérapie : pour pallier aux séquelles pulmonaires, explique Axel Peronczyk, ancien ouvrier de l’usine, délégué syndical CGT. Nous étions la seule usine d’Europe à en fabriquer, l’Italie en manque, en France, nous n’avons aucune information sur l’état des stocks… mais quand on se rendra compte que nous en manquons, il sera déjà trop tard ! Il faut agir vite. »


Après des mois de lutte contre la fermeture de leur usine, les ouvriers occupaient encore les lieux jusqu’au 16 mars, pour protéger leur outil de travail – dont les plus belles machines avaient été acquises par l’État quand l’usine était un fleuron national. Suite au discours, le 12 mars dernier, du président de la République qui affirme vouloir « reprendre le contrôle » des biens et services vitaux pour le pays, la CGT demande la nationalisation de cette usine dont les ouvriers sont sur le pied de guerre pour reprendre la production. Après les paroles, le gouvernement est donc prié de passer à l’acte.

JPEG - 93.7 ko

Le gouvernement ne peut pas dire qu’il n’était pas au courant :

PDF - 698.5 ko
A. Chassaigne au ministre. 21.03.20

Signez le pétition : Plus jamais ça ! Construisons ensemble le Jour d’Après

Solidarité de classe ! Face à l’isolement et à la pauvreté.

Un appel de l’Union Départementale CGT des BdR

Perte de revenu, casse de la protection sociale, appel à solidarité y compris financière avec le Secours Populaire...

Lire la suite :

PDF - 109.6 ko
UD CGT 13 Solidarité

Tableau de synthèse des mesures « covid 19 »

En application des « ordonnances » du gouvernement.

PDF - 272.2 ko
Synthèse des dispositions covid 19

UD CGT13 solidaire avec CUBA pendant cette période d’épidémie du COVID19

Aide d’urgence : du matériel médical pour aider Cuba dans sa lutte contre le Covid-19, victime d’un blocus commercial et économique depuis 60ans !

Vaccins : mainmise de la finance au détriment de l’intérêt général !

"À l’heure où le gouvernement annonce les premiers vaccins pour les personnes fragiles contre la Covid-19, les débats se multiplient autour des enjeux financiers et sanitaires que soulève aujourd’hui la vaccination. Cette dernière fait de plus en plus l’objet de défiance alors même qu’elle a permis d’anéantir de nombreuses maladies par le passé. En cause : le modèle économique de cette industrie, largement financiarisé...."

Lire la suite du communiqué de la Fédération des Finances CGT :

PDF - 354.9 ko
PNG - 226.4 ko

Vénézuela : la surenchère du président des USA.

Une déclaration de l’UD CGT 13

Le monde fait face à une crise “sanitaire” où l’urgence doit être la protection des populations, de sauver des vies.

C’est dans cette période que le président des USA a choisi de passer un cap dans sa guerre contre le République Bolivarienne du Venezuela.

Lire la suite :

PDF - 74.1 ko
Vénézuela UD CGT BdR 21.04.20

[LutteVirale.fr] Le travail sous épidémie : une enquête nationale, pour le bien public

Une enquête de l’UGICT-CGT

Vous avez 5 minutes pour répondre à cette enquête publique sur votre travail pendant le confinement ? 20 000 personnes ont déjà répondu, et il ne vous reste que jusqu’au vendredi 24 avril pour la compléter et la diffuser.

Elle est construite par la CGT Ingés Cadres Techs avec des statisticiens pros. C’est garanti 100 % anonyme, indépendant, et interprofessionnel.

En répondant vous contribuerez à éclaircir le brouillard actuel sur les liens entre le travail et l’épidémie et les conséquences sur les conditions d’emploi, de travail, et de chômage...

PNG - 63 ko
Cliquez !