Goodyear Enregistrer au format PDF

9 mois ferme pour avoir défendu les emplois ! RETRAIT DES POURSUITES CONTRE LES HUIT DE GOODYEAR. Conférence-débat 18 avril 2016

A 18h à la bourse du Travail d’Arles avec Mickaël Wamen, un des 8 de Goodyear.

Dans le cadre des actions contre la criminalisation de l’action syndicale et la remise en cause des droits au travail, le collectif arlésien de soutien aux 8 de Goodyear, au quel bien sûr participe l’UL CGT d’Arles,organise

lundi 18 avril à 18H

une conférence débat à la Bourse du Travail,

avec la participation de Mickaël Wamen,

responsable de la CGT Amiens Nord et l’un des 8 condamnés de Goodyear.

Son intervention sera précédée de témoignages de vécu de criminalisation de l’action syndicale plus proche de nous et d’une intervention de l’Union Locale replaçant cette action dans le contexte de la lutte contre la loi travail.

La rencontre se terminera autour du verre de la fraternité.

Ci-après l’appel à diffuser sans modération :

PNG - 130 ko
Appel du collectif arlésien Goodyear 18.04.16

l’affiche :

PNG - 1.1 Mo
l’affiche

Signer la pétition.

PNG - 767.7 ko

Nos précédents articles :

Prison ferme contre 8 syndicalistes : Le gouvernement devra rendre compte !

Libertés syndicales. Salariés de Goodyear : rassemblement de soutien jeudi 4 février à Marseille

Nous sommes tous des GOODYEAR ! Rassemblement le 25 février Arles

Libertés syndicales Goodyear : l’acharnement continue !

Communiqué de la CGT 11.01.17

PNG - 68.4 ko

La mobilisation des Goodyear visait en premier lieu à défendre l’emploi dans une région sinistrée industriellement. Le tribunal d’Amiens vient de rendre son verdict dans le procès en appel.

Une relaxe totale pour l’un des huit ex-salariés et des peines de prisons avec sursis jusqu’à 12 mois pour les sept autres, avec une mise à l’épreuve de cinq ans et l’inscription au casier judiciaire.

C’est totalement inacceptable que la justice s’acharne, alors même qu’il n’existe plus aucun plaignant, la direction de l’entreprise et les cadres ayant retiré leurs plaintes.

Comment donc, justifier cette décision, si ce n’est de vouloir éteindre toute forme de contestation des salariés face à des décisions d’entreprise iniques et injustes.

C’est une nouvelle atteinte contre la démocratie sociale et le droit dans notre pays.

Le combat pour la relaxe doit continuer, être syndiqué, défendre l’emploi, ne doit pas être un délit.

La CGT restera mobilisée contre toute atteinte aux libertés syndicales.

Montreuil, le 11 janvier 2017

Voir le reportage sur le rassemblement devant le palais d’injustice d’Amiens

Nous sommes tous des Goodyear ; une centaine de personnes à la conférence du collectif de soutien le 18 avril 2016

En présence de Mickaël Wamen l’un des 8 condamnés...

Initiative à l’appel du collectif arlésien de soutien aux 8 de Goodyear

JPEG - 293 ko
JPEG - 236.8 ko

Ouverture de la soirée par Catherine Panne du bureau de l’UL CGT d’Arles.

PDF - 175.1 ko
Intervention préliminaire Goodyear 18.04.16
JPEG - 227.4 ko

Puis intervention de Christian Devito CGT Transgourmet Saint Martin de Crau sur la chasse aux syndicalistes CGT dans la logistique.

JPEG - 56.2 ko

Patricia Machado FSU, sur les méthodes d’intimidation dans l’enseignement.

JPEG - 209.1 ko

Fabienne Riera, CGT la Poste, sur le management musclé de son entreprise.

JPEG - 211.9 ko

Et enfin Mickaël Wamen CGT Goodyear sur l’historique et le contexte de leur condamnation... Il concluait en demandant l’arrêt des machinations d’état, plus de justice sociale et une autre répartition des richesses. Pour cela une indispensable et durable mobilisation du monde du travail et plus généralement de l’ensemble des citoyens. Bref un appel en cohérence avec celui du congrès de la CGT !

JPEG - 349.9 ko
JPEG - 213.4 ko
JPEG - 239.9 ko
JPEG - 188.1 ko
PNG - 731.3 ko
La Provence 19.04.16

Et n’oubliez pas de signer la pétition !

Relaxe pour les Goodyear ! Marseille le 19 octobre 2016

De nombreux arlésiens avaient fait le déplacement !

JPEG - 568.3 ko

La CGT avait appelé à la mobilisation pour soutenir les « huit » qui comparaissaient devant le tribunal. De nombreuses manifestations en France et bien sûr à Amiens. A Marseille plusieurs milliers de salariés étaient devant le siège du Medef et la préfecture pour protester contre les atteintes répétées aux libertés syndicales. Parmi eux une quarantaine d’arlésiens...

Cliquer pour agrandir :

JPEG - 582.7 ko
JPEG - 520.3 ko
JPEG - 518.1 ko
JPEG - 472.7 ko
JPEG - 445.5 ko
JPEG - 499 ko
PNG - 803.1 ko
La Manif marseillaise !
PNG - 275.5 ko
Une très belle journée à Amiens avec de nombreux témoignages de discrimination...

Et puis l’émission « Là-bas si j’y suis » de Daniel Mermet avait planté ses micros à Amiens pour suivre cette journée exceptionnelle de soutien aux huit salariés de Goodyear menacés de prison ferme.

Cliquez sur l’image pour aller sur le site de l’émission :

PNG - 4 ko